Chapelle de l’Izard

Chapelle de l’Izard

Depuis Frechendech, au fin fond de la vallée. Nous étions seuls, et n’avons croisé personne.

La première sortie en montagne de la saison, Un accès difficile car lors de la fonte des neiges il y a eu beaucoup d’arbres qui ont été arrachés par les avalanches et le sentier en balcon en hauteur de l’Izard a lui aussi été abîmé et emporté par endroits (surtout vers la fontaine Escudié).  Du reste en bas au départ il y a des affiches indiquant que le sentier est fermé pour des raisons de sécurité ; mais nous choisissons d’y aller tout de même et franchissons les rubans rouge-et-blanc. La forêt de noisetiers et en suivant, celle de hêtres, est magnifique à cette saison, tellement les feuilles sont d’un vert puissant et dense. La chapelle est à 1330 mètres d’altitude.

ROBERTO JUARROZ. Quinzième poésie verticale

« Il ne nous reste qu’à dresser notre propre forêt,

avec à la place des troncs,

des branches et des feuilles,

ce feuillage entre-tissé

de paroles et de silence,

cette forêt pleine de musiques secrètes,

cette forêt que nous sommes

et où, parfois, chante aussi un oiseau. »

One Response to Chapelle de l’Izard

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.